Chez CLEO nous recrutons
  • Auxiliaires de vie passionnés
  • Responsables de secteur

Auxiliaire de vie, Nora témoigne de son expérience

Nora, Auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie, depuis 1 an et demi, Nora nous fait part de son expérience avec les personnes qu’elle accompagne. De la toilette, à l’aide au repas et à l’accompagnement pour faire des courses, elle nous raconte tout dans la joie et la bonne humeur !

Une joie de vivre qui fait partie prenante de son métier

Nora entretient avec les personnes qu’elle accompagne une relation spéciale axée sur la proximité. Elle a choisi d’être auxiliaire de vie pour venir en aide aux personnes âgées et en situation de vulnérabilité. Sa raison ?  Toute simple, selon elle c’est : « parce que pour chaque foyer, chez qui je rentre, je lui apporte quelque chose qu’ils ne peuvent obtenir d’eux-mêmes ».

En plus de ses services d’aide à domicile, Nora se charge d’apporter chaque semaine avec elle de la joie et de la bonne humeur à ses bénéficiaires.  En effet, son dynamisme et son sourire sont contagieux. Car, « Il est nécessaire de leur donner la joie de vivre sinon ça ne sert à rien de faire ce métier ! ».

Ses bénéficiaires, une motivation et une fierté

Nora n’apporte pas uniquement une aide sociale, elle ne peut s’empêcher d’encourager ses bénéficiaires ainsi que l’entourage de ceux-ci. Comme elle le dit si bien « c’est la vie, il y a des hauts et des bas, l’essentiel c’est de rester positive et de leur sourire ».

Pour Nora, le bien-être elle l’apporte à son bénéficiaire mais aussi à sa famille. C’est le cas de M. et Mme B un couple d’octogénaires qui l’ont particulièrement touchée :

« Mme B est une femme qui venait de rentrer d’hôpital, tétraplégique et malvoyante.  Son Mari, M. B tenait à lui préparer à manger, toujours un repas complet suivi d’une compote. Mais il éprouve des difficultés à donner à manger à sa femme car il faut la stimuler. Elle est ailleurs. Il a baissé les bras, c’était très dur pour lui. Donc moi, lorsque j’arrive le week-end, je trouve le repas prêt et la stimule pour qu’elle mange. Je commence à la grattouiller là et là, vous savez comme on le fait pour les petits bébés ! C’est la même chose pour les personnes âgées. Elle arrive à manger et au retour en cuisine son mari est toujours surpris et très heureux de voir que sa femme a tout mangé. Et moi je suis contente de ça ! C’est ma motivation. Je suis tellement fière de ce que je fais. J’ai un sentiment de satisfaction […] quand je sors je suis fière de ce que j’ai fait parce qu’on leur donne tellement que lorsque l’on sort, on en est gratifié ».

Un grand merci à Nora pour cette interview réalisée le 19 février 2019  à l’agence d’Argenteuil.

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Nos autres articles

CLEO GROUP

Comprendre la maladie de Parkinson

1. Comprendre la maladie de Parkinson    La maladie Parkinson est une maladie neurologique qui détruit certains neurones dopaminergiques, neurones qui sont reliés aux régulations

Devis